Par un dimanche pluvieux…

Voilà 7 jours de défis relevés, enfin presque, il me reste encore aujourd’hui…

Je n’ai pas passé une super nuit, je me suis donc levée, fatiguée… Et pour couronner le tout il pleut et il fait du vent. J’ai juste envie de rester sur mon canapé, à écrire, avec un bon chocolat chaud (bon ok, le chocolat, c’était avant) et c’est là que c’est dur pour moi aujourd’hui.

J’ai une baisse d’énergie, le temps se prête à manger, j’ai froid, devine-quoi ? J’ai envie de manger du sucre ! Je n’ai pas craqué et je ne craquerai pas parce que c’est mon challenge de la journée !

Tu vas me dire « trop facile ». Ben, non justement ce n’est pas facile, tu sais pourquoi ? Parce que, c’est plus facile de privilégier le plaisir au bonheur !

Je m’explique, boire mon chocolat chaud va me procurer un plaisir sur l’instant mais sur le long terme, 1 chocolat + 1 chocolat + 1 chocolat… Tu vas me dire ça fait 3 chocolats, ben non moi je te dis, ça va faire, que je vais me sentir mal une fois mon plaisir assouvi, et qu’à terme ce sera égal à bourrelets disgracieux !*

Alors que si je privilégie le bonheur à long terme en pensant à mon corps de rêve dans mon bikini en février prochain à La Réunion ? Ben, là je me sens fière de moi, même si sur le coup je me sens un peu frustrée, et mon corps me dit merci !

Tu comprends le principe ? Si tu veux être heureux ne pense pas que « plaisir immédiat » mais résultats à long terme pour plus de bonheur. C’est pareil pour la séance de sport, si tu t’écoutes tu auras forcément mieux à faire, mais lorsque, d’ici quelques mois, tu verras ton corps svelte et musclé, là tu ressentiras du bonheur d’avoir réalisé ce que tu désirais.

Si on faisait un bilan de ma semaine ?

Ma plus grosse sortie de zone de confort : me filmer et poster ma vidéo sur internet. Avoir tenu ces 7 jours sans sucre, est aussi, un gros pas en avant, même si je sais, que je dois persévérer.

Côté carrière, j’ai ouvert ce blog, ma chaîne You Tube, j’ai écris un article par jour, j’ai envoyé un mail à ma liste de clientes. J’ai même repris l’écriture d’un roman que j’avais commencé en mai 2017, pour te dire ! J’ai écris une vingtaine de pages.

J’ai continué de me développer personnellement grâce à ma formation commencée il y a 8 mois. Je suis allée courir mardi et jeudi + une balade à vélo hier. J’ai fait une séance de méditation par jour jusqu’à jeudi inclus. C’est pareil je dois continuer l’exercice pour que ça devienne une habitude.

Je te parlerai de l’importance de la méditation dans un prochain article. Pas mal, non ? Je suis plutôt fière de moi, la machine est lancée, maintenant je dois l’alimenter par l’action encore et toujours pour atteindre mes rêves.

Quand tu as un déclic, que tu décides de prendre une nouvelle habitude, que tu prends une bonne résolution, c’est comme une étincelle que tu as. Si tu ne l’alimentes pas pour la transformer en brasier, elle va rapidement s’éteindre. Tu dois passer à l’action tout de suite, une fois l’action faite, tu réfléchis déjà à la suivante. Et tu enchaînes les sorties de zone de confort jusqu’à que celles-ci deviennent confortables.

Tu dois garder, l’énergie de cette prise de conscience, en faisant des pas, vers ce que tu veux. C’est le meilleur moyen d’avoir des résultats, mais surtout, que ta motivation ne s’éteigne pas.

Souviens-toi que le bonheur est dans la croissance, plus tu vas là où tu n’as pas l’habitude d’aller, où tu as peur d’aller et plus tu fais des choses que les autres ne sont pas prêts à faire, plus tu progresses, plus tu es heureux !

Alors, en ce dimanche pluvieux je te pose la question suivante :

Qu’est ce que tu vas faire aujourd’hui pour être fier-e de toi ce soir ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.