Je ne suis pas faite pour cette vie là !

Je ne suis pas faite pour travailler dans quelque chose qui ne me plaît pas, je ne suis pas faite pour travailler dur pour pouvoir exister ici…

Je ne suis pas faite non plus pour une mission quelconque, je ne suis pas faite pour remplir mon âme en voulant changer ou sauver ce monde…

Je suis lasse, oui c’est exact.

Je suis en colère aussi parce que je ne comprends pas pourquoi je devrais vivre sans le sou, pourquoi je dois travailler pour avoir des choses. C’est quoi cette règle à la con ?

Je suis en colère de ma condition, de mes ailes coupées, de mes ressentis biaisés, de cette manipulation quotidienne à laquelle je tente de ne pas céder…

Je suis faite pour être libre, pour avoir une vision globale et pouvoir choisir ce que je veux sans qu’il y ait de barrière à quoique ce soit que j’ai envie de créer.

Je suis faite pour aimer, pour donner un sourire, une main, une caresse, un regard bienveillant…

Je suis faite pour être bien quand je me réveille, et sourire à l’idée de ce qui m’attend dans ma journée.

J’aime les expériences en tout genre, j’aime le dépassement de moi-même, j’aime découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles contrées, de nouveaux endroits.

Mais je suis sans cesse en train de me demander à quoi bon dans la mesure où rien n’est réel et tout n’est qu’illusion ?

Je suis sans cesse en train de me demander c’est qui qui aime ça ? Mon âme, mon ego, mon esprit ?

Qu’il est difficile de faire le tri et d’être dans le réel de soi-même…

Je suis faite pour exceller dans ce que je fais, je suis faite pour faire ce que j’ai envie de faire. Je suis faite, pour quoi je suis faite et je peux changer, à tout moment, ce pour quoi, j’ai envie d’être faite….

Je dis merde à cette existence là , qui me coupe de moi-même !

Je dis merde à ces vampires en tout genre qui se nourrissent de mon énergie.

Je dis merde à ces programmes ou ces identités dans lesquels je croyais être…

Je dis merde à ces rétentions en tout genre !

Je dis merde à ces conditionnements à la con !

Je dis merde à ce monde qui part en couilles !

J’en ai marre d’être brimé, d’être barré sur ce chemin qui me relie à moi-même. J’en ai marre d’être dans ce flou, dans ce : « Est-ce que je fais des projets ou est-ce que je me laisse vivre ? » « Est-ce que cela vaut la peine de trouver un emploi, de faire du sport, de m’acheter des baskets, de me lever le matin ? » « Est-ce que je continue de mettre mes filles à l’école ? » « Et si on partait en Suède pour commencer quelque chose de nouveau dans un endroit qui paraît plus paisible ? » « Et si tous ces questionnements étaient là pour me ralentir dans ce que je sais mais qui est trop difficile à entendre 😉 ? »

Je ne veux plus de cette pression de devoir travailler pour vivre…

Je ne veux plus ne pas savoir,

Je ne veux plus de cette existence là…

Je veux du grand, de la lumière, de l’éternité, de l’etherité j’ai envie de dire…

Je veux pouvoir aller où je veux quand je veux, je veux ne plus être hypnotisée, magnétisée, manipulée.

Je ne veux plus qu’on touche à mon être, mes corps, mon âme.

Je me défais de qui je crois être, pour être qui je suis réellement.

Je me défais de toutes ces « vies », ces mémoires, ces blessures, ces révoltes, ces amours perdus dans lesquels je tombe dans le piège à chaque fois…

Je me défais de tout ce qu’on m’a fait vivre sous prétexte que je l’ai choisi !

Je suis à la fois perdu et en train de me trouver…

Je sais, et à la fois, je ne sais pas…

J’ai encore envie, et parfois, aucune envie… En vie….

Quel est le sens réel des mots ?

Envie, besoin, vouloir, désirer…

Est-ce que tous ces mots appartiennent à l’ego ?

Est-ce que l’esprit à des envies mis à part celle de se casser de ce cercle infernal, de cette supercherie, de cette boucle sans fin ?

Dois-je me comporter comme un être humain avec des envies et des objectifs afin de construire en même temps mon double ?

Ou suis-je dans le faux en faisant ça ?

A partir du moment où je sais je ne suis plus dans le faux… Je peux très bien agir, ici, comme un être qui a des buts et en même temps me servir de cette expérience pour aller vers moi-même, vers mon esprit.

Quand je parle de moi-même j’entends mon esprit. Aujourd’hui c’est ça pour moi et c’est la seule chose qui soit réellement claire !

Après relecture je souris car l’avant dernière phrase peut aussi se lire ainsi : Quand je parle de moi-même, j’entends mon esprit ! J’aime beaucoup ce clin d’œil de celui-ci !

2 réflexions au sujet de “Je ne suis pas faite pour cette vie là !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.