Accepter… Pour avancer !

Ce qui est, afin de passer à autre chose de beaucoup plus constructif.

Pas facile à faire, vas-tu me dire ?

Et pourtant…

C’est simple, non ?

Que peux-tu faire d’autre ?

Refuser ?

Oui c’est vrai… Mais en refusant, est-ce que cela change quelque chose, à la donne ?

Je ne crois pas…

Par contre lorsque tu refuses, tu dis non à une part de toi… Parce que, si la situation s’est présentée dans ta vie, c’est que tu as quelque chose en TOI à transcender, comprendre, éclaircir….

Quand tu refuses, tu émets un sentiment négatif, qui va te bouffer petit à petit… Tu peux très bien vivre comme ça, mais jusqu’à un certain point…

Un jour tu tomberas malade et te ne sauras pas pourquoi ? Peut-être parce que tu n’as pas accepté une expérience qui te ronge de l’intérieur ?

Quand tu acceptes, ce que tu ne peux changer, c’est là que ta VIE CHANGE ! Parce que justement, tu fais ce pas, vers toi-même, en acceptant ce qui se présente à toi…

Quand tu acceptes, tu peux avancer vers une nouvelle strate de ta vie. Tu peux avancer vers tes rêves, tu n’es plus retenu par un boulet invisible.

Qu’est ce que tu n’acceptes pas dans ta vie ? Qu’est ce que tu n’as pas accepté et qu’il est, peut-être, temps de lâcher ?

Si tu n’acceptes pas quelque chose, le problème est en toi et pas en l’autre… Même si c’est difficile à lire, le problème est TOUJOURS en toi à partir du moment où tu décèles un PROBLÈME sinon il n’y aurait pas de problèmes !

Je vais illustrer ça, par un exemple concret. Avant, dans une autre vie, je n’acceptais pas qu’on fasse du mal à un enfant, par exemple. Cela me broyait littéralement l’estomac et je ne pouvais pas le supporter.

Pouvais-je faire quelque chose à ce qu’il s’était passé ? C’était par exemple, quand je regardais encore les informations à la télé, que j’avais vu un sujet sur les nounous maltraitantes. J’en avais eu la nausée. Mais c’était une situation passée. Je ne pouvais pas intervenir dans ce passé…

Aujourd’hui, je l’ai accepté parce que cela fait partie de la vie. Il y a le blanc et la noir, le bien et le mal, nous avons tous, ces 2 faces en nous. Quand j’ai compris ça, j’ai accepté cette part de moi qui avait pu un jour dans cette vie, ou une autre vie, faire du mal à un enfant. D’ailleurs à cette époque, je faisais, en effet, du mal à mon enfant intérieur mais je ne le savais pas encore…

J’avais bien cette part de moi que je n’acceptais pas… Cette part qui était, en effet, maltraitante…

Aujourd’hui, j’accepte ce qui est. Cela ne veut pas dire que je le tolère mais je l’accepte comme faisant partie d’un tout…

Je ne suis plus maltraitante, envers moi même, et mon enfant intérieur. En acceptant cette part, j’ai transcendé qui j’étais pour devenir plus alignée à qui je suis…

Et si toi aussi, tu mettais en lumière ce que tu n’acceptes pas afin de voir ce qu’il se cache derrière ?

Oui, je sais ce n’est pas agréable, pourtant quand on met en lumière nos parts d’ombres, c’est là qu’on accepte la personne qu’on est, et qu’on s’élève vers une version plus haute de nous.

Tu veux qu’on en parle et qu’on s’élève ensemble ?

Appelle-moi au 06 27 67 17 93 !

Et si être te permettait d’avoir?

Qu’est ce que cela veut dire exactement ?

« Être » pour « avoir » ???

Oui c’est le grande révélation que j’ai eu il y a quelques jours…

J’avais compris le concept que je devais d’abord être, par exemple, une super coach, pour avoir des clients. Je l’avais compris dans ma tête mais cela ne suffisait pas, pour avoir les résultats que je souhaitais…

Je me posais la question de savoir comment on fait pour être alors que c’est, d’abord, un désir. Lorsque l’on commence une nouvelle activité, par exemple, on n’est pas tout de suite qui on aimerait être, faute d’expérience sûrement…

Un sportif est d’abord débutant et sans muscle avant d’être un super performeur avec plein de muscle ! (enfin, il me semble…)

Le truc c’est que si dans ta tête ET DANS TON CORPS, tu n’es pas la personne que tu veux devenir, tu ne pourras pas avoir les résultats de cette personne…

Et c’est là que ça pique le cerveau…

Tu ne peux pas te considérer comme étant une mère de famille lambda, par exemple, et développer ton business à l’international. Tu dois incarner la business woman que tu souhaite devenir pour, en effet, avoir les résultats de cette wonder-woman !

Et c’est là que tu me dis, ok, mais comment on fait concrètement ?

Ben, oui parce que, souvent, au début, tu ne te sens pas à la hauteur, tu n’as pas confiance en toi, tu doutes de tes capacités et tu te demandes qui es-tu exactement pour proposer tes services ?

On passe tous par là , à un moment donné ou un autre, je pense.

Je vais te parler de mon expérience personnelle. Pour « être », j’ai dû faire un arrêt sur image, tout remettre en question et me ressourcer MOI. Prendre du temps pour moi, pour réfléchir à ce qui me mettait en joie…

J’ai dit stop à mon activité pendant 2 mois, j’ai appris à ne plus culpabiliser lorsque je ne travaillais pas parce qu’au fond, je savais que c’était pour mieux me trouver…

Et je me suis posée la question de savoir ce que j’avais envie de faire pour moi et rien que pour MOI ?

Et devine quoi ? J’ai fait ces choses là ! J’ai repris le sport et la danse avec ma meilleure amie, par exemple. Je vais à la salle 3 fois par semaine, je bloque un créneau et je m’y tiens parce que pendant cette séance je dépasse mes limites, je bouge mon corps et je me recharge physiquement, je ne pense pas, ou peu, à ce que j’ai, à faire, je me concentre sur mes mouvements et mon rythme cardiaque.

En me rechargeant, en faisant des pauses régulières, en pensant à moi et à ce qui me met en joie, je vibre sur une autre fréquence et j’ai de nouvelles idées !

Je me suis lancée des défis comme faire un jeûne sur 7 jours et j’ai découvert que j’étais capable de me surprendre moi-même !

En me remplissant moi, j’ai découvert QUI j’étais, de quoi j’étais capable et cela m’a permis de voir l’être extraordinaire que j’étais. Je me donne de l’amour et je deviens cet amour pour les autres…

En me donnant je me suis permise d’être….

J’ai incarné qui j’étais, cela m’a donné la confiance de dire je suis Yannick Campos, Coach en Reconnexion à Soi, Coach en Bonheur, j’aide les leaders à se reconnecter à la personne qu’ils sont au fond en se libérant de leur masque social, des croyances limitantes, des schémas et blessures du passé afin de vivre une vie à la hauteur de leurs ambitions !

Parce que je suis là pour ça, parce que j’aime ça, parce que je suis capable de délivrer cette promesse, parce que je suis passée par là, parce que j’ai compris et incarné que tout n’était qu’énergie.

Quand tu es sur la bonne fréquence, tu attires à toi ce que tu désires et donc c’est à partir de ce moment là que tu as !

Je suis MOI et je peux, aujourd’hui, le crier sur tous les toits. Chose que je n’incarnais pas il y a encore quelques mois… Parce que j’avais peur de ne pas être à la hauteur, j’avais peur du jugement ou de ne pas être aimée…

J’ai changé la donne, à partir du moment, où je me suis donnée à moi-même ce que je désirais, ce dont j’avais besoin pour avancer… Et c’est là que les portes de l’abondance se sont ouvertes ! Je l’ai d’abord vibré et senti en moi. J' »étais », et je savais, que j’avais ouvert une porte magique !

Je devais en passer par là, afin de transmettre cette clé !

Je vibre haut, je le sens, je le vis !

Et je suis la bonne personne pour pouvoir t’aider 😉 !
Parce que si tu lis encore ces lignes, ce n’est pas un hasard !

Tu es un-e battant-e, tu veux passer ta vie au niveau supérieur ?

Remplis ce formulaire et on en parle au téléphone !

Tu es la personne la plus importante de ta vie, il n’y a que toi qui peux changer tes conditions de vie !

https://forms.gle/B5k4wNmaNyzjBSWC8