Mes secrets pour ne pas réussir dans ta vie !

Si tu as envie, au fond de toi, de ne pas réussir dans ta vie, voici ce que tu dois faire :

Surtout, tu ne dois pas te remettre en question, reste bien dans ce que tu sais faire, surtout si tu vois que les résultats sont catastrophiques ! Continue comme ça !

Tu ne dois absolument pas, mais vraiment pas, passer à l’action ! Non, non, non, reste sur ton canapé à bouffer tes chips en regardant Netflix, là tu es sûr-e d’être sur la bonne voie !!!! Le mot d’ordre, c’est procrastination !!!!

Ne lis pas, ne te forme pas mais regarde les informations à la télévision, tu sais les conneries qu’on te montre afin que tu restes dans ta peur de tout (mais oui, le truc avec le générique des dents de la mer). Tu sais pourquoi ? Parce que tu auras tellement le moral dans les chaussettes que c’est sûr, tu te diras : « Le monde va mal, je ne sais pas où on va mais on y va ! Autant rester chez moi, à attendre la 3ème guerre mondiale ! »

Mange du sucre et des conneries ! Mais oui, ce cher sucre, ce poison que les plus grands industriels, leaders de cet ancien monde (qui est en train de se casser la gueule), ont utilisé pour créer les nouvelles maladies comme le diabète, Alzheimer et j’en passe, ce sucre te maintient dans une somnolence, une addiction, une croyance qu’avec lui tout va mieux alors que c’est de pire en pire…

Ne prends surtout pas de coach, ne fais pas de travail de développement personnel, de remise en question. De toute façon, le problème n’est pas chez toi mais chez les autres !!!

En parlant de ça, reste dans ton rôle de victime si tu ne veux pas réussir. Parce qu’une victime ne peut rien changer, ce n’est pas de sa faute, la pauvre… C’est la faute de ses parents, du gouvernement, de son patron, de ses enfants, de la pollution, de sa maladie…

Si tu ne veux pas réussir, entoure-toi de gens qui se plaignent tout le temps, qui ne font rien pour arranger les choses. Entoure-toi de personnes dépressives, alcooliques, colériques qui sont bien dans leur merde ! Avec elles tu es sûr-e de ne pas trop augmenter ton énergie !

Oui et surtout ne fais pas de sport tu pourrais te blesser ! Le mieux c’est que tu restes chez toi et que tu sortes le moins possible, parce que c’est dangereux dehors, tu ne sais pas sur qui te peux tomber !

Si tu ne veux pas réussir continue de broyer du noir, de vivre dans le passé et de juger les autres ! Ça c’est la cerise sur le gâteau !

Bon, tu l’auras compris, si tu veux réussir tu fais tout l’inverse !

Et si, tu as décidé, que cela ne pouvait, vraiment, plus durer comme ça, si tu as envie de réussir et d’investir en toi ça se passe ici : https://bit.ly/2P5v7df

Réserve ton appel ici !

Je suis en colère !

Libérer les émotions… Ça te parle ?

Ce qui reste enfoui ne demande qu’à sortir….

Plus tu comprimes, plus c’est le bordel à l’intérieur…

Je vais m’ouvrir à toi, aujourd’hui, et laisser mes émotions sortir.

Je prends mon courage à deux mains pour grandir et montrer l’exemple.

Je suis en colère ! Pourquoi ?

A première vue, il n’y a pas de raison…

A deuxième vue, je dirais que je suis en colère après moi.

Après moi, parce que je n’ai pas les résultats escomptés.

Quand j’y réfléchis, ça me met encore plus en colère parce que je suis mon propre bourreau et que c’est moi qui me flagelle, toute seule comme une grande…

La solution serait de lâcher prise comme je le conseille à mes clients. Cependant, le schéma que je pensais ne plus avoir, se rejoue encore aujourd’hui….

Alors je vais la laisser aller, cette colère…

Attention ça va piquer !

Je suis en colère parce que mon père voulait un garçon. Non qu’est ce que je dis ? Au début il ne voulait même pas d’enfant…. Puis une fois qu’il s’est fait à l’idée, il s’est dit « ok pourquoi pas un garçon qu’on appellerait YANNICK !!!! »

La bonne idée !!!!!

Pour être aimé de ce père (qui a fait de son mieux) je me suis coupée de ma féminité, je suis rentrée dans le masculin qui m’a servi à être toujours plus forte, responsable, le pilier sur qui on compte, la mère de famille, la mère de mes sœurs, la mère de ma mère… Tout ça a 11 ans…

Mes parents travaillaient beaucoup, je devais me débrouillait toute seule. A 4 ans je déambulais dans la rue pour faire mes emplettes auprès des commerçants du village. Je me suis donc fait toute petite, je n’ai pas fait de bruit, je ne me suis pas exprimée, je suis restée dans mon coin à écouter sans rien dire…

Je suis en colère parce que je n’ai pas été cette enfant insouciante qui demandait juste à ne pas aller à l’école pour profiter de la vie. On m’a dit que ce n’était pas comme ça, que ça se passait…

Aujourd’hui, devines quoi ? Je reproduis le même schéma avec mes filles sous prétexte que l’école leur permet d’avoir une vie sociale. C’est quoi ce bordel ???

Je suis en colère parce que je me maltraite toute seule de peur de ne jamais être à la hauteur… A la hauteur de quoi ???? A la hauteur du fils que mon père n’a jamais eu ?

Je suis en colère d’avoir été une enfant abandonnée (pas en apparence) mais en profondeur.

Je me suis moi-même abandonnée avant de naître… je ne voulais pas venir, je suis née cyanosée…

Puis à 2 ou 3 ans je suis tombée dans une cave où une échelle servait d’escalier.

A 6 ans, je suis tombée dans une piscine alors que je ne savais pas encore nager. Personne ne me surveillait, un maître nageur m’a sauvé….

Je suis, aujourd’hui, en colère même si je sais que tout ça, fait qui je suis !

Je suis en colère de voir ces gens qui critiquent le gouvernement, alors qu’à leur niveau, ils ne font rien pour changer leur vie personnelle.

Je suis en colère de ces parents qui maltraitent leurs enfants.

Je suis en colère du fait, que même si on met sous le nez des gens, une opportunité qui leur permet de changer leur vie en profondeur, ils n’agissent pas…

Quand ce sont des gens que j’aime ça me rend triste….

Tout est juste, je sais que je dois vivre cette colère aujourd’hui.

Derrière cette colère se cache la tristesse…

Je vais la laisser aller afin de voir le cadeau derrière.

Je vais de ce pas sur la plage avec mes filles pour exprimer cette colère avec mon corps. Je les ai prévenues, elles sont contentes de pouvoir crier avec moi et de se rouler dans le sable !

Quelles sont les émotions que tu ne veux pas sortir parce que c’est trop douloureux ?

Tant que tu les gardes tu n’es pas à ton plein potentiel. Laisse toi aller, c’est un passage qui te permet de te libérer.

Tu veux que je t’accompagne dans cette délivrance ?

Remplis ce formulaire et on en parle !

https://goo.gl/forms/A8YCcMgpnSJ3yz7h1

Pourquoi tu dois te bouger le cul ?!

Parce que tu n’as qu’une vie… et devine quoi ?

Elle est en train de se vivre MAINTENANT !

Alors ok, il est plus facile de ne rien faire, de se plaindre, de critiquer la société, de regarder la télévision, de rejeter la faute sur l’autre…

Mais est-ce que ça fait changer les choses ? Est-ce que ça te rend réellement heureux de faire ça ? 

NON !!!

En faisant cela, tu ancres encore plus en toi, que tu es une victime, que la vie est de plus en plus difficile, que tu ne peux rien changer aux choses…

MAIS ce sont des conneries tout ça ! Si tu me lis, je sais que tu le sais mais un petit rappel fait parfois du bien 😉 !

Tu dois te bouger les fesses (je vais être plus polie cette fois…) pour créer la vie que tu désires parce qu’il n’y a que toi qui peux la créer.

Tu sais que le temps est la plus grande richesse qu’on ait. En effet, une heure, une journée, une année, 5 ans, 10 ans de perdu est… PERDU A TOUT JAMAIS !!!!

Tu ne peux pas rattraper le temps…

Tu peux perdre de l’argent, ce n’est pas grave, quand tu sais comment le trouver, tu le retrouveras aussi vite. Mais quand tu perds du temps à te poser des questions au lieu d’agir, par exemple, c’est perdu à jamais…

Sais-tu que 75% des gens ont des remords sur leur lit de mort ???? Veux-tu arriver à la fin de ta vie et dire « Si j’avais su, j’aurais vécu? »

Mais c’est horrible ! Tu ne trouves pas ? 

Alors oui BOUGER demande du courage, de la patience, de la PERSÉVÉRANCE mais je peux t’assurer que ça en vaut le coup !

Tu ne seras jamais aussi heureux qu’en cheminant vers toi-même, vers ton objectif de vie, ton rêve ! Tu ne seras jamais aussi heureux qu’en dépassant tes peurs, qu’en sortant de ta zone de confort, qu’en te challengeant !

Je ne peux que t’encourager à foncer même si tu ne sais pas encore où tu vas. Parce que c’est en faisant un premier pas, que le second, puis les autres, vont suivre…

Arrête de perdre du temps à faire des choses qui ne sont pas importantes ou qui ne te rapprochent pas de tes rêves. Tu es ici pour vivre la vie de tes rêves !

C’est possible, c’est même un devoir, si tu veux rendre ce monde meilleur, et offrir à celui-ci ce que tu as de meilleur. Tu te dois d’être la meilleure version de toi même !

Est-ce qu’en critiquant ce qui ne va pas, en te lamentant des nouvelles taxes, ou je ne sais quoi, tu te sens mieux ???? Tu te sens libre ????

Je ne crois pas…

Il y a une autre voie, TA voie.

Seras-tu assez courageux pour la prendre, la gravir, et arriver jusqu’à tes rêves ?

Il n’y a que toi qui peux changer ta vie… Cela commence par une décision ! Que décides-tu MAINTENANT ?

De continuer à jouer la victime ? Ou d’être le maître de ta vie, de la prendre en main et de faire tout ce qui est en ton pouvoir pour en faire une oeuvre d’art et être fier-e de toi à la fin ?

A toi de choisir !

Tu veux donner une accélération fulgurante à ta vie ?

C’est ici que cela se passe : Prends un rdv avec moi.

On discute un moment de tes blocages et de comment je peux t’aider et on fonce !